Du livre à la série : 13 Reasons Why

« Bonjour tout le monde. Ici Hannah Baker. En livre et en stéréo. J’espère que vous êtes prêts, parce que je vais vous raconter l’histoire de ma vie. Ou plus exactement, la raison pour laquelle elle s’est arrêtée. Et si vous êtes en train d’écouter ces cassettes, c’est que vous êtes l’une de ces raisons. »


Bonjour à tous,

J’espère que vous allez tous bien. Je vous retrouve en ce jour férié pour vous parler du livre 13 Reasons Why de Jay Asher publié chez Albin Michel et vous donner mon avis sur la série Netflix qui est sortie il y a un mois maintenant et qui en est inspirée.

13 Reasons Why, c’est l’histoire d’Hannah, une lycéenne qui s’est suicidée 2 semaines plus tôt. Mais elle n’a pas rien laissé derrière elle, au contraire. En effet, elle a enregistré quelques jours avant sa mort 13 cassettes représentant les 13 personnes et donc les 13 raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision si radicale. Ces 13 personnes, qui après avoir écouté toutes les cassettes doivent les envoyer à la personne suivante sur la liste, vont être les seules à connaître le pourquoi du comment. Chacun se retranche alors dans ses secrets, faisant tout pour que la vérité n’éclate pas au grand public et que la chaîne ne se brise sous aucun prétexte.

Dans le livre, on est du point de vue de Clay Jensen, un adolescent du même lycée qu’Hannah, qui se retrouve un jour avec les cassettes devant sa porte et qui se demande ce qu’il fait dans cette liste et ce qu’il a bien pu faire à Hannah pour être l’une des raisons.

On assiste donc à l’écoute des cassettes, et le lecteur est complètement immergé dans les pensées de Clay.

Il y a quelques petites différences entre le livre et la série, bien que dans l’ensemble celle-ci lui reste très fidèle, fort heureusement. Une des principales se situe au niveau de la durée. En effet dans le livre, Clay écoute les cassettes en une journée, ce qui n’est pas du tout le cas dans la série, mais je pense que cette version est un peu plus réaliste et on pourrait s’imaginer que c’est à cause de la douleur causée par la mort d’Hannah – en tout cas c’est comme ça que je l’interprète –. 

Certains personnages ne sont pas présents sous le même nom dans les deux versions (et certains n’y sont carrément pas), mais une fois avoir regardé la série et lu le livre, on arrive à replacer qui est qui.

La dernière différence majeure qui est selon moi la plus importante – et c’est ce point que je préfère en comparant la série et le livre – est que dans le livre nous avons exclusivement accès aux pensées de Clay, et que l’aspect « après » n’y est pas évoqué, contrairement à la série où on voit comment la vie reprend son cours, comment chacun s’en sort – ou du moins essaie de s’en sortir – à sa manière. C’est un point que je trouve extrêmement important, et qui m’a vraiment manqué dans le livre, puisque la vie ne s’arrête pas à la mort de quelqu’un.

Il y a évidemment d’autres différences, que je ne mentionnerai pas pour ne pas spoiler ceux d’entre vous qui n’auraient pas vu la série et/ou lu le livre.

Que l’on soit dans le livre ou la série, les thèmes du suicide et du harcèlement sont très présents et très bien traités – mais forcément on arrive mieux à se projeter dans une série – et je pense que c’est un bon point. Certes on apprend des choses, mais pas que. Cela permet surtout une prise de conscience énorme sur le fait que « tout a une conséquence sur tout », pour citer la série. Une parole, un geste, ou même un simple classement pour rire peut, une fois mis bout à bout, peut provoquer des conséquences dramatiques dont on a pas forcément conscience à l’échelle individuelle, « parce que vous ne pouvez pas changer les autres, mais vous pouvez vous changer vous ».

Pour résumer, je pense que chacun devrait prendre connaissance de ces deux chefs-d’œuvre, parce que pour moi ils en sont. Et que certaines personnes auraient bien besoin d’une prise de conscience, d’un électrochoc, pour leur faire se rendre compte des conséquences que leurs actes pourraient avoir sur les gens.

La série et le film sont donc pour moi de vrais coup de cœur, que je recommande à tous.


Quelques citations : 

« Personne ne sait avec certitude l’impact qu’il a sur la vie des autres. La plupart du temps, on en a pas la moindre idée. Ce qui ne nous empêche pas de continuer comme si de rien n’était »

« Vous tous qui m’écoutez… Avez-vous remarqué les cicatrices que vous laissez derrière vous ?
Non. ça m’étonnerait.
Parce que la plupart des cicatrices ne se voient pas à l’oeil nu.  »

« Nous sommes tous à blâmer. Au moins un petit peu »

« Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n’avez plus envie de pleurer, vous cessez de l’écouter. Mais échapper à soi-même, c’est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l’intérieur de sa tête. »

« Je ne vous dirais pas laquelle de ces cassettes vous concerne personnellement. Mais n’ayez crainte : si vous avez reçu cette charmante petite boîte, votre nom surgira à un moment ou à un autre…c’est promis. Et la parole d’une morte c’est sacré. »

« Mais oui, au fond, qu’espériez-vous entendre ? Parce que j’ai entendu tant de versions différentes que j’ignore laquelle est la plus répandue. Je sais en revanche laquelle l’est moins. La vérité. »

 


Où trouver le livre ?

Amazon 

Fnac

Cultura


J’espère que cette nouvelle catégorie vous aura plu, ainsi que mes chroniques 2 en 1.

Surtout n’hésitez pas à me faire part de votre avis sur le livre, la série ou les deux dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, je serai ravie d’en discuter avec vous.

Quant à moi, je vous dis à bientôt pour un nouvel article !

Publicités