C’est arrivé en avril – Philippe Meisburger

Aujourd’hui je vous retrouve pour ma chronique du roman C’est arrivé en avril de Philippe Meisburger. Je le remercie pour sa confiance et pour m’avoir permis de lire son roman en service presse.

Si on vous disait que demain, votre ville serait rayée de la carte ?
Si vous deviez fuir à la campagne, chez un ami dont la maison cache un secret qui va changer votre vie ?
Pour Vincent, c’est arrivé en avril. Le jour de sa rencontre avec Karine.
Qui est-elle ?
Pourquoi tient-elle à se rendre à Sedona, Arizona ?
Car s’il existe de meilleures dates que la fin du monde pour tomber amoureux, se pourrait-il que leur amour soit notre ultime espoir ?
Une aventure haletante, un road trip à travers les États-Unis, une chasse à l’homme impitoyable, une machination implacable doublée d’une histoire d’amour entre deux êtres réunis par le destin… ou autre chose…

Le résumé de cette histoire m’a tout de suite tentée, il faut dire que je suis très friande de tous ces romans sur un fond apocalyptique et de fin du monde.

Ici, nous allons suivre Vincent, un jeune interne en ophtalmologie qui se voit un jour contraint de fuir sa ville du fait de bombardements. Il va vite se rendre compte que c’est le cas dans tous les États-Unis et même ailleurs, et qu’il n’est plus en sécurité nulle part. Il va alors fuir avec son ami Dylan se réfugier chez les parents de celui-ci, et de là il fera la rencontre de Karine, une jeune femme aveugle. Je ne veux pas en dire davantage sur le résumé de l’histoire, pour vous laisser l’opportunité de le lire et de découvrir tout cela par vous-mêmes !

J’ai trouvé ce roman très recherché, et de ce fait très complet. On sent que l’auteur a consacré énormément de temps à l’écriture, ce qui est très appréciable, avec des petits détails notamment dans l’écriture ou dans l’intégration de la vie américaine qui fait que l’on est véritablement plongé dans le décor. Il y a quelques longueurs, mais qui à mon sens sont normales dans un roman de près de 600 pages, même si pourtant il y a énormément d’action dans ce roman, et beaucoup de rebondissements. Au final, on ne savait plus vraiment à quelle personne faire confiance, et je me suis même plusieurs fois mise à douter de nos deux protagonistes principaux.

J’ai été très surprise de la fin, que je n’avais pas vue venir. En soi, on pourrait imaginer qu’elle n’est pas si surprenante que ça, mais la façon dont elle est amenée et le fait que l’on n’ait aucun indice dans le roman surprend le lecteur qui n’avait pas envisagé cette possibilité, et j’ai trouvé ça génial !

Malgré tout, cette lecture a pour moi été assez mitigée. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages. J’ai trouvé certaines réactions de Karine assez immatures, et j’avais souvent l’impression qu’elle n’en faisait qu’à sa tête, au risque de mettre en péril leur sécurité. Si au début j’ai trouvé que leur relation avançait trop vite, j’ai très vite mis cela en perspective par rapport au contexte et à l’histoire et cela s’est arrangé par la suite.

J’ai donné à cette histoire la note de 2,5/5. Si j’ai trouvé l’histoire de base intrigante, j’ai été assez mitigée dans ma lecture. Toutefois, c’est un roman que je vous conseille si vous êtes adeptes de science-fiction !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s