Paré à déphaser ? – Maryline Gaveriaux-Georges

Hello !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman « Paré à déphaser ? » de Maryline Gaveriaux-Georges, que j’ai pu lire via la plateforme Simplement. Je la remercie d’ailleurs grandement pour m’avoir fait découvrir son roman, qui, je dois l’avouer, m’a fait sortir de ma zone de confort étant donné que je n’ai jamais lu de livre se déroulant entièrement dans l’espace (note : Phobos n’entre pas pour moi dans cette catégorie, l’histoire se déroulant en partie sur Mars).

Grande première pour moi donc, et je vous fait part de mon avis juste après vous avoir présenté son résumé :

« Vers la fin des années 2000, le scientifique Michael Zanders a découvert un quatrième état de la matière, rendant possible le voyage interstellaire. Deux siècles plus tard, Angus Thunderborn s’est hissé à la tête d’un véritable empire qu’il dirige d’une main de fer. Seul dépositaire des brevets de Zanders, il possède le monopole des voyages intergalactiques, a rétabli l’esclavage et réprime brutalement toute opposition. Des petits groupes de rebelles s’organisent un peu partout pour tenter de le renverser. Parmi eux, celui que dirige le Commandant Valentin. Par deux fois déjà, il a réussi à l’atteindre, mais Thunderborn semble avoir aussi découvert le secret de la vie éternelle. Le combat semble perdu d’avance. Pourtant, l’arrivée de Kathleen, jeune et brillante déphaseuse, révoltée par le comportement de ses semblables, au sein de la Rébellion pourrait bien changer la donne ».

Pour être totalement franche avec vous, j’ai eu du mal au début pour entrer dans l’histoire. L’univers créé par l’autrice est recherché, abouti, et c’est justement ce qui m’a légèrement bloqué au début. Ce n’était absolument pas un problème, loin de là, simplement qu’il m’a fallu du temps pour comprendre réellement qui était chaque personnage, quel était le but de telle ou telle machine, la signification de tel ou tel terme… Un peu comme apprendre une nouvelle langue en somme. Mais une fois cette étape franchie, j’ai pu davantage apprécier ma lecture, et cet univers en question qui m’a posé souci au départ s’est révélé être un atout non négligeable.

Bien que se passant deux siècles plus tard, j’ai trouvé cette histoire très actuelle, relatant des problématiques que l’on rencontre aujourd’hui telles que le combat pour l’égalité homme/femme ou le climat. Et je pense que cela a joué pendant ma lecture, puisque cela m’a permis de me projeter et de voir à quoi notre monde pourrait ressembler dans 200 ans, en transposant les questions de société que l’on se pose actuellement dans le futur (vous voyez où je veux en venir ?).

Évidemment, ces questions de société ne seraient rien sans les personnages qui vont avec. En parlant de personnages, mon coup de cœur s’est tourné vers Kathleen. C’est un personnage pour moi très bien construit, avec une personnalité très complète et des valeurs qu’elle n’hésite pas à soutenir haut et fort, quitte à risquer sa sécurité. Elle n’a clairement pas la langue dans sa poche, et j’ai adoré ! C’est une femme très intelligente, brillante même, et qui pourtant doit sacrifier beaucoup au vu du monde dans lequel elle vit, un monde où la femme n’a pas une si grande place que ça (voire même minime finalement), et où l’esclavage est plutôt monnaie courante.

J’ai également apprécié Valentin, qui a des idées qui dans une certaine mesure se rapprochent un peu de celles de Kathleen. Les deux se complètent relativement bien je dirais. C’est un personnage qui malgré son grade, garde les pieds sur Terre (comprendra qui voudra).

Et si comme moi vous adorez détester des personnages, vous allez être servis ! Je dois avouer que j’aurais aimé pouvoir entrer dans l’histoire à certains moments pour me débarasser de quelques uns… (Oups).

Le seul « vrai » bémol pour ma part serait la fin, qui arrive finalement très vite et que j’aurais aimé plus longue et peut-être plus expliquée. J’ai refermé le livre avec encore des questions restées sans réponse concernant « l’après-histoire » et sur l’avenir de nos personnages. Cependant, cela ne va pas m’empêcher de vous recommander cette histoire si vous êtes adeptes du genre !

Ma note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s