Book Haul – Mai 2018

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter mon book haul du mois de mai. Celui-ci sera très très court, j’essaye au maximum de lire ce que j’ai dans ma PAL avant de racheter d’autres livres.

 

Mes emprunts à la bibliothèque

Les chroniques de Pont-aux-rats [Tome 1 : Au bonheur des monstres] – Alan Snow

20180530_181159.jpg

Résumé : Bienvenue à Pont-aux-Rats… mais prudence ! Dans les rues pavées de la ville, ainsi que sous les pavés, il se passe des choses plus que louches. Préparez-vous à rencontrer un assortiment de créatures – pas toutes fréquentables, hélas! Préparez-vous surtout à trembler pour le jeune Arthur, aux prises avec l’odieux Grapnard et sa clique. Soutenu par des amis de toutes sortes -un vol entier de corbeaux freux, un avocat en retraite, deux ou trois choutrognes, une bande de bricoliaux et quelques pirates-, Arthur parviendra-t-il à déjouer le monstrueux complot ourdi par Grapnard et ses sbires ? PONT-AUX-RATS EST EN PERIL!

 


Mes achats

Il y a quelques jours, j’ai passé un long week-end à Londres, et à cette occasion j’ai pu non seulement visiter la ville (qui est magnifique, et tellement grande!), mais également aller faire un tour à Camden Market, où j’ai pu dénicher un livre. J’ai été très raisonnable comme vous pouvez le constater, simplement parce que je savais très bien que plusieurs livres n’allaient pas rentrer dans ma valise… Mais j’y retournerais, c’est certain !

The ballroom – Anna Hope [VO]

20180530_181211.jpg

Résumé : Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un «mélancolique irlandais». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. 
À la tête de l’orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l’eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d’esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s