Book Haul – Novembre 2017

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter mon book haul de novembre. Le dernier book haul que j’ai fait remonte à septembre, pour la simple et bonne raison que j’ai été particulièrement raisonnable et je n’ai pas acheté de livres ! Et donc si vous retrouvez cet article aujourd’hui, c’est parce que ce mois-ci j’ai un peu craqué et j’ai donc pas mal de livres à vous présenter.

 


Achats

Le soleil est pour toi – Jandy Nelson [Gallimard – Pôle Fiction]

soleil

Résumé : Noah et Jude sont plus que frère et sœur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l’exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture.

Mais aujourd’hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu’à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur…
Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.

La ferme des animaux – George Orwell [Folio]

ferme

Résumé : Un beau jour, dans une ferme anglaise, les animaux décident de prendre le contrôle et chassent leur propriétaire. Les cochons dirigent la ferme comme une mini société et bientôt des lois sont établies proscrivant de près ou de loin tout ce qui pourrait ressembler ou faire agir les animaux comme des humains. De fil en aiguille, ce microcosme évolue jusqu’à ce qu’on puisse lire parmi les commandements :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. « 

 


Service Presse

J’ai quelques SP à vous présenter ce mois-ci, et dont, pour la plupart, vous aurez les chroniques courant décembre. La raison pour laquelle j’en ai souvent plus que mes achats, c’est principalement parce que je préfère étaler au maximum sur un ou deux mois, afin de pouvoir également alterner avec mes lectures personnelles.

En plein ciel – Kodi Scheer [Amazon Publishing]

51fyrY8HDTL._SX195_

Résumé : « J’avais un secret : je voulais quitter ce monde d’une manière spectaculaire. Plus précisément, en sautant de la tour Eiffel. »

Paris, été 1999, quatre jeunes Américaines se lancent dans une partie « d’Action ou Vérité » qui flirte avec la mort…
Depuis le décès de son frère adoré, puis la trahison de son amie Kat, la jeune Vanessa Baxter est à la fois abattue, en colère et pleine d’incertitudes quant à son avenir. Le voyage à Paris qu’elles organisent avec leurs camarades, Kiran et Whitney, lui apparaît comme l’occasion parfaite de soigner son mal-être, et de se venger de Kat. Alors que les quatre filles s’embarquent dans une série de (més)aventures parisiennes, Vanessa lance une partie « d’Action ou Vérité » qui va vite se révéler incontrôlable… Jusqu’à une fin tragique qui continuera à la hanter une fois devenue adulte.

[voir ma chronique ici]

 

Les Rectifiants – Cindy Maâlaoui [Autoédité]

rectifiants

Résumé : Observez, autour de vous, ces gens qu’on ne remarque pas. Peut-être sont-ils là pour influencer un choix… Un mot, un geste, un regard et soudain, un nœud est modifié, changeant de même toute la Toile. L’avenir, le vôtre et celui de tous ceux qui croiseront votre route, est désormais différent. Vous n’en aurez jamais conscience, ils font leur travail parfaitement. Cependant, n’ayez crainte ! Ils agissent pour le meilleur, et tout est calculé…

Parfois, Vesper tue des humains. Le plus souvent, simplement, elle les récolte, afin qu’ils deviennent, comme elle, des Rectifiants. Les Rectifiants sont des protecteurs pour l’espèce humaine. Il en a été décidé ainsi par les Entités, qui coordonnent leur mission. Cependant un jour, de petits incidents se glissent, tels des grains de sable, dans cette parfaite routine.

Jusqu’à ce qu’un événement vienne remettre tout en cause.

[voir ma chronique ici]

 

Tout ce qui compte – Claire Lebreton [Autoédité]

compte

Résumé : Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu’ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody. Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu’à ce qu’un incident les mettent sur le chemin l’un de l’autre. Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c’est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l’attention d’Hayden. Lui, d’ordinaire je-m’en-foutiste et solitaire va découvrir qu’il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante. Elle est dans son monde et rongée par ses TOCs qu’elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d’entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l’aider à se débarrasser de ce qui l’entrave.

 

Saving Paradise (Tome 1 : En proie au rêve) – Lise Syven [Castelmore]

saving paradise

Résumé : Faustine Mésanger a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, priorité aux études. La jeune femme a de qui tenir : son père est un brillant chercheur de la Fondation du Griffon, une organisation non gouvernementale qui travaille sur une découverte médicale majeure.

Mais le destin tout tracé de l’étudiante bascule le jour où le laboratoire de la Fondation explose. Faustine est alors menacée de mort, au même titre que son père et ses collègues, et se retrouve placée sous protection rapprochée. Soudain, les examens de fin d’année semblent bien dérisoires… 

Tandis que les attaques s’enchaînent, Faustine commence à perdre la raison : elle entend des voix et ses cauchemars la hantent. Même Nato Braye, son garde du corps, se met à douter de sa santé mentale. 

Qui cherche à éliminer les membres de la Fondation du Griffon ?

 

Autopsie d’un cœur amoureux – Karine Haulin [Amazon Publishing]

autopsie

Résumé : « Il m’a quittée ce matin.

Je me rappelle le bruit grinçant de la porte qui se referme sur son corps frêle.
Corps soudain vêtu de transparence.
La mine basse et les gestes hésitants.
Et la voix mal assurée, tremblotante. Quelques mots simples mais violents, foudroyants.
Tombé amoureux- Une autre- Désolé- Partir.

Ces mots, ils pouvaient exister pour les autres. Mais ni lui ni moi n’aurions dû pouvoir les prononcer.
Ces mots, il n’aurait pas dû les connaître.
Je le regarde et c’est un étranger que je vois. Un enfant gauche, maladroit, ne parvenant pas à soutenir mon regard. Un corps mou qui ne cherche qu’à fuir.
Il est déjà dans une autre vie, loin de la mienne.

Il n’est que faiblesse à ce moment précis.
Une ombre qui s’efface dans l’obscurité d’un couloir.
Huit années de ma vie qui s’envolent aussi vite qu’une feuille dans le vent de l’automne ».

C’est ainsi que Marie décrit le départ de Pierre, départ qui signe pour cette femme de presque quarante ans le début d’une descente aux enfers.
Entre détresse, solitude, souvenirs obsédants et questionnements, elle va tenter de se relever, jour après jour, tant bien que mal.
Mais certains événements vont rendre cette tâche difficile.

Bienvenue au plus près d’un cœur brisé, un cœur amoureux.

 


Prêts

Mon amie Clémence du blog Le petit monde de Clem m’a gentiment prêté Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows publié aux éditions 10/18. C’est un livre qui était dans ma wishlist depuis un moment, et c’était surtout son titre qui m’avait bien plu. Pour le coup ce sera (si mes souvenirs sont bons) le premier roman épistolaire que je lirai, alors j’ai plutôt hâte !

patates.jpg

Résumé : Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s