Les Rectifiants – Cindy Maâlaoui

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du livre Les Rectifiants de Cindy Maâlaoui, qui est un autre auto-édité, que j’ai pu lire via le site Simplement. Je les remercie donc grandement.

 

De quoi ça parle ?

Observez, autour de vous, ces gens qu’on ne remarque pas. Peut-être sont-ils là pour influencer un choix… Un mot, un geste, un regard et soudain, un nœud est modifié, changeant de même toute la Toile. L’avenir, le vôtre et celui de tous ceux qui croiseront votre route, est désormais différent. Vous n’en aurez jamais conscience, ils font leur travail parfaitement. Cependant, n’ayez crainte ! Ils agissent pour le meilleur, et tout est calculé…

Parfois, Vesper tue des humains. Le plus souvent, simplement, elle les récolte, afin qu’ils deviennent, comme elle, des Rectifiants. Les Rectifiants sont des protecteurs pour l’espèce humaine. Il en a été décidé ainsi par les Entités, qui coordonnent leur mission. Cependant un jour, de petits incidents se glissent, tels des grains de sable, dans cette parfaite routine.

Jusqu’à ce qu’un événement vienne remettre tout en cause.

 

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Ce qui m’a tenté dans ce livre au premier abord, ça a été le résumé, qui, il faut l’avouer, est assez mystérieux. N’ayant lu aucune chronique (et surtout n’en ayant pas trouvé), je ne savais pas trop vers quoi j’allais, mis à part que c’est un roman mêlant science-fiction et fantastique. Alors je me suis dit que ne n’avais rien à perdre à tenter, et j’ai bien fait !

Dans cette histoire, nous suivons Vesper, qui est une Rectifiante. Son rôle à elle, c’est en quelque sorte de changer le cours de l’histoire, et de la changer en bien (et bien entendu, ils ne doivent pas être vus des humains).

Je me suis représenté les Rectifiants comme une sorte de robot à l’apparence humaine, puisque ceux-ci se nourrissent avec des cubes spéciaux, et ne peuvent dormir qu’avec une dose de dormine. La nuit, c’est Camille qui prend le relais. Cette dernière vit dans un monde virtuel, où tout ce qu’elle a autour d’elle est le fruit de son imagination : son mari, sa fille, sa maison…

Pour le coup, il est vrai que Camille fait plus « humaine », et on arrive mieux à s’y attacher malgré tout. J’ai moins accroché avec Vesper et certains autres personnages, que je n’ai pas pu m’empêcher de trouver louches par moment, en m’attendant (et je n’aurait pas été surprise) à trahir quelqu’un de quelque manière que ce soit (mais en même temps, je ne peux m’empêcher quand je rencontre un personnage de toujours me méfier et à imaginer le pire là où il ne devrait pas l’être).

Dans l’ensemble, le style d’écriture est très propre, assez simple à lire. Et surtout, l’univers crée par l’auteure est très bien construit, et on sent que celui-ci a mis du temps à se construire. Le roman en lui-même est assez court, ce qui fait qu’il se lit très rapidement. Dans tous les cas, si vous aimez cet univers, foncez !

 

Note : ★★★

Une très bonne lecture

 


Où l’acheter ? 
Lien Amazon

5 réflexions au sujet de « Les Rectifiants – Cindy Maâlaoui »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s