La magie de Paris – Olivier Gay

Bonjour à tous,


Je vous retrouve aujourd’hui entre deux commentaires d’arrêt pour vous présenter La magie de Paris d’Olivier Gay, dont la sortie est prévue pour le 18 octobre et que j’ai pu lire grâce à Netgalley. Je tenais absolument à vous partager mon avis avant sa sortie, pour peur-être, je l’espère, vous donner envie de craquer !

 

De quoi ça parle ?

Chloé est élève en classe de seconde et pratique l’escrime en loisir depuis son enfance. Un jour, elle assiste dans le gymnase au combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. La jeune fille tente d’intervenir mais se fait gravement blesser et perd connaissance.

Lorsqu’elle se réveille, la créature est morte. Thomas lui explique alors qu’il est un mage, et qu’en tant que tel sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

En s’interposant, Chloé s’est liée à lui ; elle devra désormais combattre les démons à ses côtés…

 

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Lorsque j’ai pu rencontrer Olivier Gay à Fuveau début septembre, j’ai déjà un peu entendu parler de ce roman, sans trop en apprendre sur l’histoire. J’avais pu voir la couverture, qui me plaisait (et qui me plaît toujours) beaucoup, et j’avais un bon feeling concernant ce qui allait être ma future lecture, parce que je savais d’avance que je me jetterai dessus à sa sortie !

2-3 semaines plus tard, j’ai eu l’occasion de pouvoir le lire avant sa sortie grâce au site Netgalley (que je remercie au passage), et là je me suis dit : fonce ! J’ai commencé à le lire dans les transports en commun pour aller et revenir de la fac, parce que c’est concrètement le seul moment que j’ai dans la journée pour lire un peu. Et pendant mon heure quotidienne de transports, je me suis rendue compte que je le dévorais.

Je n’ai jamais lu de livres ayant trait de près ou de loin à l’escrime (et c’est tout de même une thématique que l’on retrouve tout au long du roman, mais sans en faire trop, n’ayez crainte si c’est quelque chose que vous appréciez moyennement), avec cette touche de fantastique qui est là sans non plus tomber dans le truc hyper irréaliste.

J’ai retrouvé les touches d’humour que j’avais tant apprécié dans Faux frère, vrai secret. Chloé est une héroïne dont j’aime beaucoup le caractère. On avance en même temps qu’elle dans l’histoire, puisque son seul point de vue est employé. Du coup, on se pose les mêmes questions quant à l’issue de l’histoire, et c’est plutôt pas mal.

Je ne vais pas vous parler de la fin, mais tout ce que je peux vous dire, c’est que vu comment l’histoire s’est terminée, j’ai qu’une hâte : savoir ce qu’il se passe après !

Pour conclure, je ne m’attendais pas à aimer autant ma lecture.

 

Note : ★★★★

J’ai passé un très bon moment, et j’ai vraiment hâte de lire la suite (même si ce premier tome ne sort que dans quelques jours)

9 réflexions au sujet de « La magie de Paris – Olivier Gay »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s