Sans issue [épisode 1, Le silence] – Svetlana Kirilina

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du premier épisode de Sans Issue intitulé Le Silence, écrit par Svetlana Kirilina et qui est un livre auto-édité. Je tiens d’abord à remercier l’autrice qui me l’a gentiment envoyé ainsi que le site SimPlement qui m’a permis de le recevoir.

Sans issue est une série de nouvelles indépendantes les unes des autres abordant les thèmes de la dictature et de la recherche de la liberté.

De quoi parle cet épisode ?

« La guerre a laissé des traces. Des traces qu’on a tenté d’effacer. Des traces qu’on a tenté de camoufler.
Avec succès.
La vie est devenue meilleure. La vie est devenue simple.
Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. »

Cet épisode se situe 11 ans après la guerre. La cité où évoluent les personnages a été entièrement reconstruite. Désormais, toutes les informations, de la météo en passant par les journées de travail, tout est diffusé par radio. Nos habitants ne comptent que sur cette fameuse radio qui rythme leurs journées. Mais un jour, la radio ne diffusera plus rien. Que s’est-il passé ? Qui est à l’origine de cela ?

Ce que j’en ai pensé ?

J’ai bien aimé cet épisode. Je dirais que dans les 2 premiers chapitres on a droit à une sorte d’introduction dans laquelle il ne se passe pas grand chose. Malgré tout, je suis quand même intriguée de lire les épisodes suivants (pour le moment seul les 2 premiers sont sortis).

Le lecteur est placé dans une atmosphère d’après-guerre, et surtout j’ai eu l’impression (et cela s’est confirmé par la suite) que l’on était plongé au cœur d’une dictature. En effet, la cité dans laquelle évoluent nos personnages est séparée en 2 parties : la partie blanche, où tout le monde doit porter le même uniforme, où tout a été reconstruit, et la partie industrielle, qui est un peu plus « sauvage », avec des restes de natures que l’on ne retrouve pas de l’autre côté. Tout est communiqué par radio, qui contrôle absolument tout de la journée de nos personnages. On sent d’ailleurs que les habitants sont je dirais conditionnés par la présence de cette radio. 

C’est vrai que l’on ne sait pas grand chose à propos de nos personnages principaux, et j’avouerai que cela m’a un peu dérangé.

Cependant, on a quand même droit vers la fin à un petit retournement de situation, qui m’a pas mal plu.

Note : ★★★

Le style d’écriture est très fluide, ce qui rend la lecture très rapide et facile.

2 réflexions au sujet de « Sans issue [épisode 1, Le silence] – Svetlana Kirilina »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s